G-V7LM64BDM2
 
Ménage écolo
Entreprise écologique
rue Abel Hovelacque
place d'italie
place d'italie
Ménage écolo
Entreprise écologique

Tout savoir sur l'origine des mois de l'année

Dernière mise à jour : 26 avr.

De tout temps, l’homme a remarqué que certains astres bougeaient plus que d’autres et revenaient de manière périodique, c’est le cas notamment de la Lune. Ainsi, ils ont très vite remarqué qu’une même phase de la Lune (par exemple la Pleine Lune) revenait à intervalle régulier d’environ 30 jours (29,5 jours). A l’époque (c’est-à-dire bien des siècles av. J.C.), on ne parlait pas encore de « mois » mais bien de « lune » : « dans 5 lunes » signifiait par conséquent « dans 5 mois », etc.


Lors de la fondation de Rome, en 753 av. J.C., les Romains établirent un calendrier lunaire qui comptait 10 mois (5 mois de 29 jours et 5 mois de 30 jours), ce qui faisait un total de 295 jours.

Ils les nommèrent ainsi :


Calendrier lunaire représentant les noms des 10mois de l'année en 753 av J.C.et leurs origines
Calendrier Lunaire | A Votre Bonheur | Paris

Ce calendrier commençait en mars, premier mois après l’hiver. L’année étant évidemment trop courte puisqu’elle ne comptait que 295 jours, on décida en 700 av. J.C. de rajouter deux mois de 30 jours au calendrier (janvier et février), ce qui porta le nombre de jours à 355. Il s’agit des mois « Januaris » (qui vient de Janus, Dieu romain du commencement, ce qui donna janvier) et « Februaris » (qui vient de februarius, signifiant purification et qui donna février). Ces deux mois ont d’abord été ajoutés après le mois de décembre avant d’être considérés comme les deux premiers mois de l’année, afin de correspondre au début de l’hiver.


Selon une croyance populaire, les mois comportant un nombre impair de jours plaisaient aux dieux. On décida donc d’attribuer à tous les mois un nombre impair de jours, à savoir 29 et 31. Cependant, pour arriver aux 355 jours que comptait le calendrier romain, il fallait obligatoirement qu’un mois compte 28 jours. Il fut décidé que ce serait le mois de février.

En résumé, ce calendrier comptait 4 mois de 31 jours, 7 mois de 29 jours et 1 mois de 28 jours, répartis comme suit :


Répartition des jours dans l'année dans le calendrier lunaire
Calendarium Lunae | A Votre Bonheur | Paris

L'année était encore trop courte de 11 jours (il avait en effet été calculé à l’époque que la Terre tournait autour du Soleil en 366 jours). Plusieurs modifications ont alors été réalisées (souvent des plus farfelues, comme l’ajout d’un mois de 22 jours tous les deux ans )

Lorsque Jules César devint Empereur de Rome, il décida de réformer le calendrier et de faire en sorte que le calendrier lunaire (axé sur les phases de la Lune) devienne un calendrier lunisolaire (axé sur la Lune pour définir les mois et sur le Soleil pour définir l’année). Il décida ainsi que l’année serait de 365 jours. Les 10 jours manquants furent répartis entre les différents mois, en ajoutant 2 jours aux 7 mois qui en comptaient 29 et en enlevant 1 jour aux 4 mois qui en comptaient 30 : 5 mois de 30 jours, 6 mois de 31 jours et 1 mois de 29 jours. Cependant, pour éviter que de trop nombreux mois de 31 jours se suivent, le calendrier fut un peu remodelé pour donner le résultat suivant :


Modification apporté sur la répartition des jours dans l'année dans le calendrier lunaire
ημερολόγιο φεγγαριού | A Votre Bonheur | Paris

En 46 av. J.C., l’astronome égyptien Sosigènes d’Alexandrie calcule que la Terre met exactement 365,25 jours pour faire une révolution complète autour du Soleil. Par conséquent, au bout de 4 ans, le calendrier compte 1 jour trop peu. Jules César, conseillé par Sosigènes, décide de rajouter un jour tous les 4 ans (soit 3 années de 365 jours et une année de 366 jours c'est à dire une année bissextiles).


En 44 av. J.C., le mois « Quintilis » fut rebaptisé « Julius » en l’honneur à Jules César, et va donner en français juillet. Ce calendrier fut appelé calendrier julien.

En 8 av. J.C., le sénat romain décida d’appeler « Augustus » l’ancien mois « Sextilis », qui va donner août en français. Mais comme il ne voulut pas faire moins pour l’Empereur Auguste que pour César, il décida que le mois « Augustus » aurait lui aussi 31 jours, le rendant favorable pour les dieux selon la croyance car comportant un nombre impair de jours. Ce jour supplémentaire attribué à « Augustus » fut enlevé au mois « Februaris » (car mois néfaste). Il retomba à 28 jours en temps normal et à 29 jours lors d’année bissextile. Le calendrier julien resta en vigueur jusqu’en 1582 ap. J.C.


Nouvelle répartition des jours dans l'année dans le calendrier lunaire devenu le calendrier julien
Calendrier Julien | A Votre Bonheur | Paris

Enfin, comme la Terre ne tourne pas autour du Soleil en 365,25 jours (comme l’avait calculé Sosigènes) mais en 365,2422 jours, il y avait un surplus de 0,0078 jour/an (soit ¾ d’heure par jour, c’est-à-dire 1 jour tous les 128 ans ou 3,12 jours tous les 400 ans).

En 1582 ans, le pape Grégoire XIII décida de supprimer 10 jours afin de rattraper le rythme du Soleil. On passa ainsi directement du 11 mars (1er jour du printemps) au 21 mars (qui est le 1er jour du printemps actuellement).

Conseillé par le mathématicien Clavius, Grégoire XIII décida que les années séculaires (multiple de 100 ans) ne seraient plus bissextiles. Mais en faisant cela, on supprime 4 jours au bout de 400 ans ! Or, le décalage n’est que de 3,12 jours en 400 ans. On supprime donc quasiment 1 jour de trop (0,88 jour exactement). En conséquence de quoi il décida finalement que tous les 400 ans, l’année serait bel et bien bissextile.

En résumé : 1992, 1996 et 2004 sont bissextiles, 1700, 1800, 1900 et 2100 ne sont pas bissextiles, mais 1600, 2000 et 2400 le sont ! Avec tous ces ajustements, il reste encore 0,12 jour en trop tous les 400 ans, soit 3 jours au bout de 10 000 ans.


Au final, une année du calendrier grégorien est exactement la même qu'une année du calendrier julien, seule diffère l'attribution des années bissextiles.




5 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
repassage
Services_Ecologiques_France